05 mars 2008

Spleen..

Et puis, on s'aperçoitQue de parler, ça sert à rien, Et puis, on s'aperçoitQue de se taire, ça sert à rien, Alors on dit, alors on dit, N'importe quoi.On se trouve, un matin, Tout nu devant sa glace, Devant son ombre morte, On est presque étranger, On se retourne un peu, Mais le passé nous glaceEt on s'étonne alors, D'avoir tellement changé, Et puis, on s'aperçoitQue le passé, ça sert à rien, Et puis, on s'aperçoitQue l'avenir, ça sert à rien, Alors, on meurt, alors, on meurtN'importe quand ! C'est exactement ce que je ressens...... [Lire la suite]
Posté par on_sapercoit à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]